Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Publié le par Famille Tabouli
Publié dans : #Malaisie

Article18 Perhentian (1)

 

Selamat pagi !

 

Le 31 janvier, la mer est toujours agitée mais le vent se calme et on va pouvoir quitter l'île. Il nous reste quinze jours avant l'arrivée des copains et on aimerait quand même se balader un peu.

Le pays n'est pas immense et se divise en deux "parties" : l'une au sud de la Thaîlande et l'autre au nord de l'Indonésie avec Bornéo et Bruneï.

Il y a 27,73 millions d'habitants, le pays est assez  riche par rapport à ses voisins. Parmi les ressources : le bois, le caoutchouc (plantations d'hévéa par centaines) et  l'huile de palme (1er producteur mondial, assez de plantations pour évincer la riche forêt équatoriale).

Notre nouvelle monnaie : le Ringgit (1 euro = 4 ringgit)

Pour voyager c'est assez bon marché, on se régale pour environ 6 euros à quatre et on dort dans une chambre avec salle de bain et deux grans lits pour environ 12 euros.

 

Article18 Perhentian (2)

 

Article18 Perhentian (3)

 

Article18 Perhentian (4)

 

Article18 Perhentian (5)

 

Article18 Perhentian (6)

 

  Comme il est difficile de se baigner à cause des vagues, du courant on en profite pour faire d'autres activités, sachant qu'il n'y a pas d'éléctricité sur l'île (donc pas de télé, pas d'ordi, pas de sèche cheveux (enfin ça on s'en fout !))

Il ne nous reste plus qu'à faire des concours de grimaces, du coloriage..ou bien observer la forte activité locale (seul évenement marquant sur l'île depuis 15 jours...que de stress ici!)

 

Article18 Perhentian (7)

 

Article18 Perhentian (8)

 

 

Article18 TamanNegara (1)Article18 TamanNegara (2)

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

  On passe une nuit à Kota Bharu car le train part très tôt et notre bateau n'y sera pas à temps.

On se réveille à 5h30, le soir on a fermé les sacs, il ne nous reste qu'à sauter dans nos tongs et à trouver un taxi qui nous emmène à la gare située hors de la ville (pas pratique du tout).

Il fait encore nuit, on arrive dans la gare et bien sur le guichet est fermé.

Seb, un français, essaie d'acheter un ticket pour Gemas mais on lui apprend qu'il n'y aura pas de train pendant plusieurs jours à cause des inondations. Finalement il fera le trajet jusqu'à Jerantut avec nous.

Pour lui c'est la fin d'une grande aventure : en vélo de Franche-Comté jusqu'à Singapour !!!

En une année il a traversé les pays de l'est, la Russie, Mongolie, Chine, Vitenam, etc...il nous a raconté ses aventures, un vrai régal.

Il a passé du temps avec deux familles en vélo autour du monde :" les patates douces". A ceux qui doutent encore de ce qu'on peut faire en famille même avec des tout petits , allez sur leur site !!

 

Article18 TamanNegara (3)

 

Article18 TamanNegara (4)

 

Article18 TamanNegara (5)

 

Article18 TamanNegara (6)

 

  Largués dans un No man's land pas possible on trouve un taxi qui n'est plus tout jeune mais qui arrivera surement à nous transporter à destination : le parc national de Teman Negara. On file donc pendant plus de quarante kilomètres au milieu des palmiers à huile.

 

Article18 TamanNegara (7)

 

Article18 TamanNegara (8)

 

Article18 TamanNegara (9)

 

Article18 TamanNegara (10)

 

On utilise tous les jours notre guide "Lonely Planet", il est en anglais , ce n'est pas toujours facile mais on arrive à se débrouiller pour trouver des hébergements sympas.

En 6 mois de voyage on a du avoir 2 ou 3 adresses cracra avec accueil type porte de frigo ou encore ambiance Pigalle...

Kuala Tahan, petit hameau au bord de la rivière Tembeling.

Cette fois cela fait partie des plaisirs du voyage : une petite maison toute fraîchement et gaiement repeinte. Deux grands lits avec moustiquaires à tissage ultra serré (aucun être vivant n'y passera, je suis rassurée !)

Une petite terrasse nous permet de passer des moments qu'on pourrait presque qualifier d'intimes. Le soir quand les enfants sont couchés (là où un cri de joie genre YESSSSSSS nous échappe), on se retrouve.

Couverts de pschitt anti moustique ultra puissant, chemises en coton délavé à manches longues, pantalon flottant et lampe frontale (on ne peut pas faire plus sexy dans le coin...), on organise les lendemains, on fait le bilan de la journée, on compte nos sous, en buvant une dosette de café 3 en 1 (café + sucre + crème).

Et surtout, on soupire.

On se dit presque tous les jours que c'est super, qu'on a de la chance de se réveiller dans autant d'endroits magnifiques, étonnants...

Demain matin, le réveil est d'une réalité cruelle depuis environ trois mois :

- Elliot : " J'VEUX DEJEUNER !!!" (parole répétée 78 fois sur une tonalité encore méconnue du grand public, qui peut hérisser les poils de n'importe quel animal en hibernation...)

 

 

Article18 TamanNegara (11)

   

Article18 TamanNegara (12)

 

Article18 TamanNegara (13)

 

  Un hévéa parmi tant d'autres...goutte à goutte le latex tombe dans le petit bol qui sera récolté puis transformé en espèces de tapis de caoutchouc puis retransformé dans des usines pour faire des tas d'objets de notre vie quotidienne. 

 

Article18 TamanNegara (14)

 

  Dans cette jungle, vieille de 130 millions d'années, jamais touchée par les périodes glacières ni par les activités volcaniques, il y a des villages. Ces sont des Bateks, des aborigènes qui pêchent, chassent ici. On n' ira pas les voir car on ne sait pas trop comment s'organise leur vie. On est surs qu'ils sont regroupés dans le parc, que les touristes paient des tours pour les voir en habit "traditionnel", l'argent n'atterit surement pas dans leurs poches mais dans celles du gouvernement.

On opte pour des balades tranquilles alentours, rentrer dans la jungle sans guide est assez risqué, Elliot préfère jouer avec trois cailloux sur un chemin... 

Pour ceux qui veulent il y a de quoi jouer les Indiana Jones, on peut grimper jusqu'à 2187 m, dormir dans des campements, voir des cascades, des gorges, le tout équipés de chaussettes anti-sansues, de pschitt anti-moustique-sansue-serpent et enfants de plus de 10 ans.

 

Article18 TamanNegara (15)

   

Article18 TamanNegara (16)

 

Article18 TamanNegara (17)

 

  Ok, j'y vais mais je ne sais pas si je reviendrai....

 

Article18 TamanNegara (18)

 

Article18 TamanNegara (19)

 

La canopée, tous les arbres essaient d'être les plus hauts et les plus grands possibles pour attraper la lumière.

Cyril et les enfants se prennent pour des oiseaux et survolent la cime des arbres sur des ponts de singe.

Je reste en bas, je me sens plus terrestre qu'aérienne !

La forêt est aménagée à cet endroit avec des ponts de cordes à plus de 20 mètres du sol.

Par terre, des fourmis de 2 centimètres, des insectes en tout genre.

Les enfants ont adoré déambuler en l'air avec autant de naturel que sur le plancher des vaches ! 

   

Article18 TamanNegara (20)

 

Article18 TamanNegara (21)

 

Article18 TamanNegara (22)

 

Article18 TamanNegara (23)

 

Article18 TamanNegara (24)

 

Article18 TamanNegara (25)

 

Article18 TamanNegara (26)

 

   Bébé fougère qui va atteindre plus de 10 mètres avec un long tronc...

 

 

Article18 Cameron (2)

 

  Notre resto flottant ou enfin on se régale...on mangeait tous les jours la même chose sur notre île.

 

Article18 Cameron (4)

 

On s'en va pour les Highlands.

En effet c'est la montagne, on sort les vestes pour la première fois, il fait frais.

Malheureusement, niveau logement on se retrouve recalés dans un hôtel pas super à un prix exhorbitant (50 euros). Comme c'est le nouvel an chinois tout est rempli, il ne nous reste que ce choix dans tout le village. Sinon (comme nous l'a dit le chauffeur du bus), on peut dormir sur la place du marché ! 

C'est pas grave, le paysage compense ce petit soucis financier ...

 

Article18 Cameron (5)

 

Article18 Cameron (6)

 

  Un même arbuste de thé peut donner après transformation soit du thé noir (fermenté) soit du thé vert (non fermenté) soit du thé semi fermenté, etc...

Cela dépend du traitement exercé sur la feuille après la cueillette (tri, pression, etc...) les cultivateurs de thé cuillent les jeunes feuilles et laissent les plus anciennes car elles contiennent plus ou moins de caféine selon leur maturité.

Il existe aussi du thé blanc, très rare et très cher.

   

Article18 Cameron (7)

 

Article18 Cameron (8)

 

Article18 Cameron (9)

 

Article18 Cameron (10)

 

  Le thé se plait ici. La nuit, les nuages se posent sur les flans de la montagne à 1600 m d'altitude, le matin grand soleil, pas besoin d'arrosage ! C'est un anglais qui l'a introduit en Malaisie  en 1885 comme à Darjeeling en Inde.

Aujourd'hui une grande partie est récoltée à la machine mais c'est quand même un travail éprouvant pour ceux qui y travaillent. La plupart sont des indiens qui vivent sur place dans des petites communautés.

 

Article18 Cameron (11)

 

Article18 Cameron (20)

 

On a visité l'usine qui récupère le thé.

Le processus est très simple.

Le thé vert

 

Article18 Cameron (12)

 

Article18 Cameron (13)Article18 Cameron (14)

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

  Notre guide pour la journée est vraiment enthousiaste et nous apprend plein de choses sur la forêt. Il nous arrête sur un chemin qui ressemble à mille chemins de chez nous, avec sa mousse sur les talus, son odeur de champignon...

Sauf que là, il y a des plantes carnivores, des orchidées et des tas d'autres fleurs. On s'enfonce dans ces bosquets qui sont composés d'humus, la terre est molle et marron comme un gateau au chocolat.

Drôle de sensations...on marche sur de la mousse posés sur des arbres, on passe dans des tunnels de branches, au printemps il parait que c'est tellement fleuri qu'on se croirait dans la forêt d'Avatar.

 

Article18 Cameron (15)

 

Article18 Cameron (16)

 

Article18 Cameron (17)

 

Article18 Cameron (18)

 

Article18 Cameron (19)

  

Article18 Cameron (21)

 

 Les enfants aiment les bus, les tracteurs, les camions, etc... 

 

Article18 Cameron (22)

 

  Très gentil, il vient se poser sur Fanette.

 

Article18 Cameron (23)

 

  Un collier glacé pour la 12

 

Article18 Cameron (24)

 

  Rhinocéros apprivoisé !

 

Article18 Cameron (25)

 

  Sauterelle qui crie hyper fort quand elle n'est pas contente, là ça va.

 

Article18 Cameron (26)

 

 Insecte qui a tout compris au camouflage...

 

Article18 Cameron (27)

 

  Phasme balaise

 

Article18 Cameron (28)

 

Chercher la grenouille !  

 

Article 18 (1)

 

Parfois, l'endormissement des enfants (et des adultes) est un peu compliqué... 

 

Article 18 (2)

 

Du coup, l'humeur matinale s'en ressent légèrement...les trois heures de bus vont se faire dans la joie !

 

Article 18 (3)

 

  Arrivés à Ipoh, on va manger dans une cantine à côté de l'hôtel, ambiance chinoise à volonté. Un petit jus de fruit en dessert.

 

Article 18 (4)

 

  La première fois que l'on a une si immense chambre : deux lits deux places et un lit une place. On ne sait même pas qui va dormir où !! Par contre, on ne s'attendait pas à un tel vacarme toute la nuit. En bas dans la rue, il y a un bureau de presse et les camions viennet défiler pour charger les journaux.

 

Article 18 (5)

 

Article 18 (6)

 

  Mosquée indienne + église catholique = mélange des cultures

 

Article 18 (7)

 

  Les vieilles maisons qui datent de l'époque coloniale, c'est dommage car elles sont un peu à l'abandon.

 

Article 18 (8)

 

  La grande mosquée.

 

Article 18 (9)

 

Article 18 (10)

 

Article 18 (11)

   

Article 18 (12)

 

  On découvre avec étonnement qu'il y a un parc aquatique dans cette petite ville. Il fait chaud, on met les brassards !

 

Article 18 (13)

 

  Mini zoo en plein milieu du parc, décidément on a bien fait de venir. En plus, il n'y a pas grand mondeparce que les vacances pour le nouvel an chionois sont finies, les enfants sont à l'école.

 

Article 18 (14)

 

Article 18 (15)

 

  Coco ! coco !

 

Article 18 (16)

 

Article 18 (17)

 

  on se croirait dans la jungle mais c'est peut-être parce qu'on y est presque...

 

Article 18 (18)

 

Article 18 (19)

 

Article 18 (20)

  

 

 

Article 18 (22)

 

 

 

Article 18 (23)

 

  Dans les années 20, un jeune anglais vient en Malaisie pour faire fortune dans les plantations d'hévéa. Il y parvient et fait construire pour sa femme un chateau en brique d'Italie. Grand vestige d'une époque révolue.

 

 

Article 18 (24)

 

 

 

 

Article 18 (25)

 

  Article 18 (26)Article 18 (27) 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 Ipoh est parsemée de pitons rocheux truffés de grottes. A l'intérieur, des temples chinois. Un mélange de kitch, de mystérieux et de l'encens partout.

 

Article 18 (28)

  

Article 18 (29)

   

Article 18 (30)

 

Article 18 (31)

 

Article 18 (32)

 

 Article 18 (33)   

Article 18 (34)

 

Article 18 (35)

 

Article 18 (36)

  Article 18 (37) 

Article 18 (38)

 

Article 18 (39)

 

Ces batons d'encens mettront longtemps à brûler...

 

Article 18 (40)

 

Article 18 (41)

 

Article 18 (42)

 

On continue notre remontée vers le nord direction l'île de Penang reliée à la terre par un pont de 13 kilomètres. On peut aussi y aller en ferry, on a la sansation d'arriver sur un mini New York !!!

 

Article 18 (43)

 

  Georgetown avec une église, un temple, une mosquée, un resto, une église, un temple, une mosquée, etc...

  

Article 18 (44)

   

 Article 18 (46)

Article 18 (45)

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Article 18 (47)

 

Article 18 (48)

 

  Notre guesthouse, dans une vieille maison traditionnelle coloniale dans le quartier chinois.

 

aarticle18 (1)

 

  Namasté ! A deux pas d'ici le quartier indien, dur de  résister aux parfums d'encens aux odeurs de samossas et au citar.

 

aarticle18 (2)

   

aarticle18 (3)

 

  Dégustation de thé pour tout le monde, Anita on a bien pensé à vous.

 

aarticle18 (4)

 

aarticle18 (5)

 

aarticle18 (10)

 

  Des galettes de thé de Chine, il est compacté et séché puis conservé pendant plusieurs mois voire plusieurs années.

 

aarticle18 (11)

 

aarticle18 (6)

 

  Petit dej vu d'en haut.

 

aarticle18 (7)

 

aarticle18 (8)

 

  Qui veut voyager loin décore bien sa monture !

 

aarticle18 (9)

 

  vroummmmmmmmmmmmmm

 

aarticle18 (13)

 

On vous dit à très bientôt.

Nous prenons le bus de nuit pour passer la frontière et retrouver les copains qu'on emmène à Ko Tao.

On a hâte de les voir et de partager des moments ensemble.... 

 

aarticle18 (14)

Commenter cet article

franck 21/02/2011 22:21


Salut Fangemann Familien,

à cause de vous, je crois que je vais partir en Malaisie cet été. Vous me devez donc quelques conseils.
merci d'avance et bonne route


do 21/02/2011 13:39


MERCI MERCI votre carte ce matin dans notre boite aux lettres à nous!!!trop bien !! J'avais aussi sapé le dernier coin de Fanette .Très chouette aussi (et la souris thailandaise est passée ???
j'espére ...Nous vous aimons ,donc prenez soin de vous . Plein de bises DO JLuc


Marion 21/02/2011 12:41


Bonjour,
Tout d'abord nous vous remercions pour la carte! Elle est bien arrivée à destination depuis l'ile de Koh Tao
Je pense que la petite souris a du passer sous l'oreiller de Fanette!! Les deux premières incisives! Trop classe ;)
En tout cas, ce post etait tres instructif, je ne connaissais pas l'origine du thé noir et vert...
Bises à vous 4.
Marion.


do 20/02/2011 09:11


Trop heureux d'avoir enfin des news et toutes ces photos.... Que d'aventures, les parcs de "ballades en arbres" français peuvent aller se faire...Trop impressionnant .Nous avons l'impression que
Fanette et Elliot n'arretent pas de grandir(inspirés par les éléments naturels????)En tout cas profitez ,profitez ,ici c'est tjs l'hiver ....Pleins de biz à vous 4 Do Jluc