Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Articles avec #malaisie catégorie

Publié le par Famille Tabouli
Publié dans : #Malaisie
Kiblat,  flèche présente au plafond de tous les hôtels dans les pays musulmans d'Asie, sûrement la direction où faire sa prière

Kiblat, flèche présente au plafond de tous les hôtels dans les pays musulmans d'Asie, sûrement la direction où faire sa prière

fenêtres murées en pleine ville pour faire un élevage d'hirondelles

fenêtres murées en pleine ville pour faire un élevage d'hirondelles

Il faut imaginer un énorme piaillement amplifié par des enceintes semées partout afin qu'elles s'attirent elles-même. Cela peut surement rendre le voisinage dingue...

Nous dormons dans ce quartier, la Chinatown de Kuala Terrenganu, une guesthouse tranquille au bord de la rivère et non loin du grand marché qui se tient à un kilomètre pour le Ramadan.

Dernier arrêt avant la Thaïlande
Dernier arrêt avant la Thaïlande
Dernier arrêt avant la Thaïlande
parcmètres d'un autre temps

parcmètres d'un autre temps

navettes gratuites pour se balader en ville

navettes gratuites pour se balader en ville

Dernier arrêt avant la Thaïlande
un calao qui fait un foin pas possible sur le bord de la rocade

un calao qui fait un foin pas possible sur le bord de la rocade

pas possible de visiter la mosquée car on a tout ce qu'il ne faut pas !!

pas possible de visiter la mosquée car on a tout ce qu'il ne faut pas !!

Dernier arrêt avant la Thaïlande
Dernier arrêt avant la Thaïlande
jardin du musée

jardin du musée

les bateaux de marchands à visiter
les bateaux de marchands à visiter

les bateaux de marchands à visiter

Dernier arrêt avant la Thaïlande
Dernier arrêt avant la Thaïlande
Dernier arrêt avant la Thaïlande
Dernier arrêt avant la Thaïlande
Dernier arrêt avant la Thaïlande
Dernier arrêt avant la Thaïlande
Dernier arrêt avant la Thaïlande
Dernier arrêt avant la Thaïlande
Dernier arrêt avant la Thaïlande
Dernier arrêt avant la Thaïlande
message surprenant aux abords du quartier chinois....

message surprenant aux abords du quartier chinois....

Les chinois raffolent des soupes aux ailerons de requins....c'est pourquoi nous sommes surpris et contents de voir ce dessin ici !

Dernier arrêt avant la Thaïlande

Tous les soirs, le marché ouvre. Il déborde de nourriture, de bonnes choses très appétissantes.

Tout le monde achète à manger et s'installe dans le parc sur des tapis, dès que la rupture du jeune est annoncée par un énorme PAN tiré de la mosquée, on peut manger.

Une super ambiance électrique quand tout le monde se rue sur les bons petits plats, puis un moment de flottement juste avant le gong. Les familles mangent ensemble et partent aussitôt.

Manque de chance, il a plus tous les soirs, nous avons fait notre premier "pique-nique" sous la pluie battante ! le deuxième trempés mais moins....et le troisième soir on a cherché un resto (très difficile car tout est au point mort pour le Ramadan).

nos potes de côtelettes d'agneau !

nos potes de côtelettes d'agneau !

Dernier arrêt avant la Thaïlande
Dernier arrêt avant la Thaïlande
Dernier arrêt avant la Thaïlande
Dernier arrêt avant la Thaïlande
Dernier arrêt avant la Thaïlande
Hey ! notre nouveau chauffeur de bus !

Hey ! notre nouveau chauffeur de bus !

Et voilà, encore un bus....mais celui-là est spécial, il nous emmène à la frontière, nous passons en Thaïlande !

La Malaisie : nous avions aimé en 2010, mais Elliot était petit, nous voulions y revenir. Nous n'avons pas été déçus. Toujours la même sympathie, la même gentillesse et l'envie d'aider chez les malais. Une ambiance paisible, voire carrément coooool sur Tioman un peu due au Ramadan, ok, mais quand même : les malais sont tranquilles.

Tout a été génial, la nature, les forêts (enfin....celles qui restent), la bouffe indienne, les bus hyper confortables, les routes lisses, mais lisses....un vrai plaisir.

Nous sommes passés du frais au chaud, de la montagne à la mer, l'eau turquoise à 31 degrés à 20 mètres de fond...une belle fin de voyage.

Maintenant, nous remontons petit à petit vers Bangkok sans trop nous presser.

Envie de rentrer mais envie de rester ! C'est ça les voyages !!!

Voir les commentaires

Publié le par Famille Tabouli
Publié dans : #Malaisie
Route vers le nord ...

Ca y est, il faut se remettre en mouvement !

On remonte vers la Thaïlande, on a prévu quelques arrêts avant d'arriver à Bangkok.

Mersing, où on passe une nuit avant de prendre un bus pour aller plus loin. Toute petite ville en bord de mer, assez calme car nous sommes toujours en plein Ramadan.

Route vers le nord ...
Bizarreries sucrées ou épicées

Bizarreries sucrées ou épicées

Route vers le nord ...
Route vers le nord ...
Route vers le nord ...

Spéciale dédicace à Mamie qui a perdu la Mimine et qui adore les chats...il y a moins de chats qu'à Tioman mais quand même on en croise à tous les coins de rue ! On aurait voulu en ramener mais entre les sacs à dos, la douane et l'avion....pas possible !

Route vers le nord ...
halte au temple hindou, signes astrologiques

halte au temple hindou, signes astrologiques

principaux symboles de la religion hindoue

principaux symboles de la religion hindoue

la svastika : bien-être, représente Ganesh

la shatkona : étoile qui représente Brahma Dieu créateur , symbole banal en Inde

le aum : un des symboles les plus sacrés de l'hindouisme

à la gare des bus

à la gare des bus

fil d'hirondelles

fil d'hirondelles

notre bungalow entre singes et mer à Cherating

notre bungalow entre singes et mer à Cherating

pas de carie à l'horizon

pas de carie à l'horizon

c'est l'autoroute ici

c'est l'autoroute ici

Route vers le nord ...
Route vers le nord ...
Route vers le nord ...

description d'un des 1234 plats délicieux dégustés tout au long du voyage....

Poulet juste tendre, feuilles de chou chinois à peines cuites, échalotes glacées, noix de cajou croquantes, jus savoureux....avec du riz, of course !

Route vers le nord ...
attente du bus au bord d'une no men's land route...direction Kuala Terrenganu, va-t-il s'arrêter ?!

attente du bus au bord d'une no men's land route...direction Kuala Terrenganu, va-t-il s'arrêter ?!

Voir les commentaires

Publié le par Famille Tabouli
Publié dans : #Malaisie
Tranquille Tioman
réveil joyeux, on dort ensemble, on mange, on pense, on se lave les dents, on rigole ensemble !!!

réveil joyeux, on dort ensemble, on mange, on pense, on se lave les dents, on rigole ensemble !!!

prison mobile arrivée sur un ferry pour une occasion : un triathlon

prison mobile arrivée sur un ferry pour une occasion : un triathlon

quand notre maison nous manque !!!

quand notre maison nous manque !!!

est ce que le schmilililmilblick est un garçon qui s'amuse avec un matelas ? gagné !

est ce que le schmilililmilblick est un garçon qui s'amuse avec un matelas ? gagné !

Tranquille Tioman
Allo papa tango charlie

Allo papa tango charlie

Télé pour singe

Télé pour singe

Tranquille Tioman
briefing avant la plongée, Stefano embarque le matos sur le ponton
briefing avant la plongée, Stefano embarque le matos sur le ponton

briefing avant la plongée, Stefano embarque le matos sur le ponton

A trente mètres de notre maison, se trouve Eco divers, un petit centre de plongée fort sympathique avec Florence française et Stefano italien qui vont emmener Cyril et Fanette dans des récifs autour de lîle.

Tranquille Tioman
Tranquille Tioman
Tranquille Tioman
Tranquille Tioman
et oui un tapis de course, utile pour les poissons...

et oui un tapis de course, utile pour les poissons...

Super rencontre

Super rencontre

Nous sommes arrivés sur l'île en même temps qu'Amanda, son mari et ses deux enfants, partis d'Anchorage en Alaska depuis deux ans et demi...et qui ne savent pas si où quand ils rentrent !

Il nous a fallu pas mal de concentration car leur accent américain n'est pas facile à suivre ! Mais on a passé tout le temps qu'on pouvait avec eux et on espère les voir chez nous car ils sont partis en Italie pour l'été.

Tranquille Tioman
Tranquille Tioman
Tranquille Tioman
Tranquille Tioman
Tranquille Tioman

Une autre rencontre des plus fantastiques sur cette île où il n'y a pas grand monde : Osamu et Chiharu, un couple de jeunes mariés japonais en voyage de noces.

Osamu nous prête ses plumes en bambou et nous apprend à écrire nos prénoms en signes.

Chiharu qui adore chanter et qui connait plein de chansons d'Edith Piaf, fan de vieux films français et de Lino Ventura...nous apprend à souffler avec le nez dans un instrument de musique jamais vu avant !!! C'est un gars original qui tente des expériences un peu folles comme naviguer 3 mois tout seul sur un canoë en mer au Japon !

 

 

 

Xavier qui vient du Québec, en voyage 6 mois en Asie, super pote !

Xavier qui vient du Québec, en voyage 6 mois en Asie, super pote !

Tranquille Tioman
copain d'un jour !

copain d'un jour !

avec Lili, une année de voyage en Asie avec sa famille qui habite pas loin de chez nous en France

avec Lili, une année de voyage en Asie avec sa famille qui habite pas loin de chez nous en France

Rémi, qui habite à Kuala Lumpur, son papa est français et sa maman chinoise de Singapour

Rémi, qui habite à Kuala Lumpur, son papa est français et sa maman chinoise de Singapour

Tranquille Tioman
petit plaisir du soirpetit plaisir du soir

petit plaisir du soir

Nous venons de passer un mois ici.

Finalement, ça a passé plus vite que prévu !

Il faut refaire les sacs, reprendre un bateau...nous allons passer la frontière Malaisie/Thaïlande dans quelques jours...On se sent sur la fin du voyage, proche du retour et on commence à penser à la maison. On repense aussi à tout ce qu'on a fait depuis le mois de septembre, parfois on a l'impression que c'était il y a deux ans !!! Chacun a hâte de retrouver sa chambre, son lit....

Il faut profiter car le temps va s’accélérer !! A bientôt !

Voir les commentaires

Publié le par Famille Tabouli
Publié dans : #Malaisie
Pulau (île en malais) Tioman

Pulau (île en malais) Tioman

Nous voilà donc débarquant sur cette grosse île toute verte pour ne plus bouger, gel du budget, aucune dépense possible car pas de magasin, activité prévue : école, nage, plongée.

Et puis le calme. Très important le calme car en Asie, ce n'est pas si courant. Nous n'aurons comme son que le vent, les vagues, de rares bateaux, les appels à la prière de la mini mosquée, et les quelques motos qui circulent sur la route principale de deux mètres de large et d'environ 1 km de long....pas de quoi être surmené !!!

les enfants  sur la route principale de Abc Beach

les enfants sur la route principale de Abc Beach

Ze pont
Ze pont

Ze pont

C'est le pont où l'on s'arrête souvent car dans les arbres au dessus il y a des pythons en boules sur les branches. C'est très impressionnant et on s'arrête chaque jour pour voir ce qu'ils font.

Oui, la vie ici est assez oisive, d'autant que le Ramadan débute et qu'il n'y a pas grand monde de dispo pour les touristes...pas de route à part une dans le centre où se trouve l'hôpital, le port et une superette, quelques restos et une banque.

Nous passons donc nos trajets à regarder en l'air les rapaces, une grande variété d'oiseaux, les singes, les fameux serpents, puis de bons varans.

Fin de la vie nomade à Tioman .....
Fin de la vie nomade à Tioman .....
Fin de la vie nomade à Tioman .....
le terrain de foot local

le terrain de foot local

Fin de la vie nomade à Tioman .....

L'eau est limpide, la longue plage est déserte, nous sommes sur un bout de l'île très tranquille, il faut dire qu'elle est recouverte à 99% de forêt type jungle.

C'est le paradis...

Fin de la vie nomade à Tioman .....
Fin de la vie nomade à Tioman .....
Fin de la vie nomade à Tioman .....
Fin de la vie nomade à Tioman .....
Fin de la vie nomade à Tioman .....
Fin de la vie nomade à Tioman .....
Fin de la vie nomade à Tioman .....
moment école....
moment école....

moment école....

varan

varan

chenille mal coiffée

chenille mal coiffée

Fin de la vie nomade à Tioman .....
Fin de la vie nomade à Tioman .....
Fin de la vie nomade à Tioman .....
Fin de la vie nomade à Tioman .....
pas d'affolement chez la population locale
pas d'affolement chez la population localepas d'affolement chez la population locale
pas d'affolement chez la population locale

pas d'affolement chez la population locale

Fin de la vie nomade à Tioman .....
lîle grouille de petits chats, on en a pris un mais il a fallu le rendre à sa maman...

lîle grouille de petits chats, on en a pris un mais il a fallu le rendre à sa maman...

Fin de la vie nomade à Tioman .....
Fin de la vie nomade à Tioman .....
Fin de la vie nomade à Tioman .....
Fin de la vie nomade à Tioman .....
celui-là, c'est Adolf le chat du resto...

celui-là, c'est Adolf le chat du resto...

Voir les commentaires

Publié le par Famille Tabouli
Publié dans : #Malaisie
MALACCA

Après 4 heures de bus de montagne hyper climatisé (2 degrés, il a fallu se couvrir et l'objectif de l'appareil photo produit de la buée avec les 40 degrés de la station de bus de Kuala Lumpur...) pour descendre de Cameron Highlands.

Après une courte pause on remonte dans un bus pour Malacca, deux heures de bus, mais on ne s'en plaint pas, étant donné le super confort et les bus ignobles que l'on a pris au Sri Lanka et au Myanmar...

 

comble du modernisme on choisit nos sièges

comble du modernisme on choisit nos sièges

MALACCA
Et nous voilà dans le plus ancien port de Malaisie...avec ses vieilles maisons, ses temples chinois...
Et nous voilà dans le plus ancien port de Malaisie...avec ses vieilles maisons, ses temples chinois...

Et nous voilà dans le plus ancien port de Malaisie...avec ses vieilles maisons, ses temples chinois...

MALACCA
MALACCA
MALACCA
MALACCA
MALACCA
MALACCA
MALACCA
un festival de lampions et d'autels
un festival de lampions et d'autels

un festival de lampions et d'autels

Il fait extrêmement chaud, c'est le début de la saison des pluies qui s'annonce avec de hautes températures et des averses, des orages un peu chaque soir.

On dort à l'entrée de la ville, dans une ancienne maison, les planchers craquent, la maison typique est étroite et très profonde.

On se balade dans les rues, l'intérêt principal est la vieille ville avec toutes les maisons chinoises, on imagine assez bien les énormes bateaux venant de Java, de Chine, d'Inde...les marchands avec les pousse pousse, le bruit, les odeurs d'épices, les tissus, les échoppes remplies de paniers....

La Flora de la Mar, reproduction du gallion portugais du 17ème siècle

La Flora de la Mar, reproduction du gallion portugais du 17ème siècle

MALACCA
MALACCA

La Flora de la Mar, une caravelle portugaise que l'on visite en se prenant pour un pirate...on se rend vite compte de la difficulté des marins à vivre ou plutôt survivre pendant des mois au 17ème siècle en pleine mer sur cet rafiot !

MALACCA
les tuk tuk vus du ciel

les tuk tuk vus du ciel

hello kitchy

hello kitchy

MALACCA
MALACCA
MALACCA
un bout de la Kampung Kling Mosquée

un bout de la Kampung Kling Mosquée

Jonker Street à la tombée de la nuit

Jonker Street à la tombée de la nuit

la Menara Taming Sari
la Menara Taming Sari

la Menara Taming Sari

Une activité un peu fofolle, monter dans cette baie vitrée tournante qui monte en tournant donc, jusqu'à 80 mètres de haut...

MALACCA
MALACCA
trace d'un passé florissant

trace d'un passé florissant

MALACCA
MALACCA
des expatriés....

des expatriés....

MALACCA
MALACCA
MALACCA
Middleburg Bastion construit par les portugais

Middleburg Bastion construit par les portugais

MALACCA
boîte à encens plantée devant chaque maison

boîte à encens plantée devant chaque maison

MALACCA
MALACCA
art ménager

art ménager

frenc touch
frenc touch

frenc touch

MALACCA
MALACCA
MALACCA
MALACCA
A bas les tueurs de requins de la planète qui prennent juste l'aileron du requin pour en faire une soupe ! Au meurtre ! Et vive la soupe de légumes !

A bas les tueurs de requins de la planète qui prennent juste l'aileron du requin pour en faire une soupe ! Au meurtre ! Et vive la soupe de légumes !

MALACCA
l'entrée de la mosquée en blanc et la porte à côté le mini temple Sri Pogyata Temple
l'entrée de la mosquée en blanc et la porte à côté le mini temple Sri Pogyata Temple

l'entrée de la mosquée en blanc et la porte à côté le mini temple Sri Pogyata Temple

boîte pour brûler les portes bonheur, faux billets, prières
boîte pour brûler les portes bonheur, faux billets, prières

boîte pour brûler les portes bonheur, faux billets, prières

Le matin, dans les rues, la brume produite par les boîtes à souhaits donne à Malacca une belle ambiance chinoise

MALACCA
MALACCA
MALACCA

Mi-Mai, nous décidons après presque 9 mois de voyage de ralentir le rythme, de chercher un endroit calme et économique pour rester longtemps...se donner des repères, dormir plus de 3 jours dans le même lit, ne plus prendre de moyen de transport pendant ....au moins une semaine.

On part pour Tioman Island où on espère bien trouver cette tranquilité et cette sédentarité qui nous manque un peu...à bientôt !!

Voir les commentaires

Publié le par Famille Tabouli
Publié dans : #Malaisie

Après avoir quitté Kuala Lumpur, avec une certaine amertume : notre visa de deux mois a été refusé. On devait aller en Indonésie et finir assez loin près de Florès, cela impliquait deux mois de visa. Comme un nouvel officier à l'ambassade, on ne sait pas pour quelle politique, a décidé de ne donner que des visas d'un mois, on change notre fin de programme.

On n'ira pas en Indonésie.

Notre budget n'est pas mirobolant, nous allons donc chercher un endroit calme (pas si évident que ça en Asie), avec la mer si possible vue la chaleur, un logement propre et pas cher, des petits restos pas cher qui rentrent dans notre budget final,  afin d'arrêter de bouger et de faire plus régulièrement l'école...

On décide donc de se balader un peu avant d'aller à Malacca puis Tioman, ce qui nous amènera mi juin, avant de remonter tranquillement vers la Thaïlande puis notre semaine à Bangkok avant le grand retour chez nous...

 

Cameron Highlands

Comme son nom l'indique, nous nous élevons sur les hauteurs afin de prendre le frais car les températures frôlent l'insupportable, dailleurs nous avons appris par les infos qu'il y a une canicule historique en Thaïlande, 43 degrés par endroits, on est bien contents d'être ici et d'y passer une semaine.Le fait est que les weekends, il y a des hordes de touristes malais qui déboulent et il peut y avoir des bouchons comme en plein Paris, comme 5 heures juste pour atteindre le sommet de la montagne....au secours, il va falloir éviter ça !!

Cameron Highlands
Cameron Highlands

Heureusement, nous échappons au monde et nous retrouvons tout seuls en plein thé !

Ici, il y a donc du thé, des fraises et une forêt "Mossy forest" réputée pour son humidité à 100% car elle est plongée en permanence dans les nuages.

Cameron Highlands
Cameron Highlands
Cameron Highlands
Cameron Highlands
Cameron Highlands
Cameron Highlands
Cameron Highlands
Cameron Highlands
Cameron Highlands
Cameron Highlands
de petites graines qui sentent le baume du tigre

de petites graines qui sentent le baume du tigre

Cameron Highlands
Cameron Highlands
Cameron Highlands
butterfly farm
butterfly farm

butterfly farm

mante blanche

mante blanche

caillou, grenouille, feuille, caillou, grenouille, feuille
caillou, grenouille, feuille, caillou, grenouille, feuille

caillou, grenouille, feuille, caillou, grenouille, feuille

Cameron Highlands
Cameron Highlands
Cameron Highlands
Cameron Highlands

Le four tandoori de notre copain qui fait cuire nos Naan et notre poulet, un délice..

glace à la fraise pure, aussi bonne que celle que faisait ma grand-mère et le niveau était haut...

glace à la fraise pure, aussi bonne que celle que faisait ma grand-mère et le niveau était haut...

Cameron Highlands

Journée vadrouille où on se pert dans la campagne et où on arrive dans un village d'orang asli, un ethnie qui vivait là surement avant tout le monde dans la forêt et qui n'est pas tellement contente de nous voir débouler chez eux...à part des coucous des enfants, on repart vite avec l'idée de ne pas les déranger.

Cameron Highlands
Cameron Highlands
Cameron Highlands
Cameron Highlands
Cameron Highlands
Cameron Highlands
Cameron Highlands

On fait un petit trek in ze jungle....alors le truc se transforme assez vite en Comment survivre en famille dans la forêt de Malaisie (pas la gentille forêt de chez nous trop mignonne, non, la forêt de Dame Nature, avec les bestioles qui rampent et qui grouillent, la gadoue, les troncs d'arbres parterre, la pente à descendre sur les fesses sinon tu rentres en civière, ou tu dors sur place mais avec les pythons et les sangsues....la petite rivière à traverser sans s'enfoncer dans le sable mouvant)

L'aventure préférée des enfants ...

Cameron Highlands
Cameron Highlands
Cameron Highlands
Cameron Highlands
Cameron Highlands
une part de douceur en sortant de la balade.....à bientôt !
une part de douceur en sortant de la balade.....à bientôt !

une part de douceur en sortant de la balade.....à bientôt !

Voir les commentaires

Publié le par Famille Tabouli
Publié dans : #Malaisie
Ipoh .....

Voici la suite de notre petite vie en voyage, toujours en Malaisie...avec un plaisir de prendre enfin des tansports en communs modernes, propres et efficaces !!!

 

On en profite pour faire du travail et une évaluation ....

On en profite pour faire du travail et une évaluation ....

Ipoh .....Ipoh .....
Ipoh .....
Ipoh, une jolie ville aux maisons colorées surtout dans les vieux quartiers chinois et indiens

Ipoh, une jolie ville aux maisons colorées surtout dans les vieux quartiers chinois et indiens

Ipoh .....
Hélas souvent abandonnées...
Hélas souvent abandonnées...

Hélas souvent abandonnées...

Ipoh .....
Ipoh .....
Ipoh .....
Ipoh .....

Un "tali", version assiette.

Un goût de l'Inde dans ce petit resto, au lieu d'être servis sur une feuille de bananier, ici on retrouve la vaisselle en métal des petits restos indiens de Malaisie.

On peut avoir du salé, du sucré, menthe, anis, curry, masala, acide, pimenté, cardamome, gingembre, en un repas !On savait en venant à Ipoh qu'on se régalerait dans le Little India local, mais nous sommes surtout venus ici pour passer une journée cool dans un parc aquatique au nom prometteur "The Lost World of Tambun"

Ipoh .....
Ipoh .....
Ipoh .....
Ipoh .....
Ipoh .....
Ipoh .....
Ipoh .....
Ipoh .....Ipoh .....
Ipoh .....
et comme tout a une fin, on re embarque pour......à bientôt !!!

et comme tout a une fin, on re embarque pour......à bientôt !!!

Voir les commentaires

Publié le par Famille Tabouli
Publié dans : #Malaisie
Bonjour la Malaisie

Arriver à Kuala Lumpur après les Philippines c'est un peu comme débarquer sur une autre planète!...tout est moderne et clean, dès l'aéroport, puis ensuite l'autoroute, les péages, les voitures, les panneaux, les buildings....nous avons la sensation de redécouvrir une ville d'aujourd'hui...

 De notre "infinity pool" (fermée pour cause de travaux, mince on avait un peu pris l'appart pour ce luxe...tant pis on se baignera dans la piscine du 8 ème étage qui ma foi n'est pas mal !), on peut voir les tours Petronas (452 mètres) et la tour Menara (421 mètres) prouesses d'architecture qui donnent le vertige !

 

vue de notre "condominium" traduction de appartement moderne en ville dans une résidence

vue de notre "condominium" traduction de appartement moderne en ville dans une résidence

trop lourd à porter dans les sacs à dos le maquillage !

trop lourd à porter dans les sacs à dos le maquillage !

super héros

super héros

Shah Rhuk Khan acteur Bollywood :)

Shah Rhuk Khan acteur Bollywood :)

de quoi motiver les clients de moins de 5 ans ! Fashion version locale
de quoi motiver les clients de moins de 5 ans ! Fashion version locale

de quoi motiver les clients de moins de 5 ans ! Fashion version locale

A la fraise, on aura tout vu !!!

A la fraise, on aura tout vu !!!

Info claire et précise

Info claire et précise

Bonjour la Malaisie

On profite des immenses centres commerciaux climatisés pour se faire un lazer game ! Ici ça ne coûte pas cher et un mardi à 11h du matin, c'est désert.

on reste en bas, c'est déjà vertigineux

on reste en bas, c'est déjà vertigineux

On peut au moyen d'un ticket extrêmement cher, monter en haut des tours et le bonus est de traverser dans la passerelle (en travaux en ce moment donc fermée), on se contente donc de rester en bas...

Bonjour la Malaisie
2010/2016 même touriste même lieu
2010/2016 même touriste même lieu

2010/2016 même touriste même lieu

Aquaria Aquaria
Aquaria Aquaria

Aquaria

base sousmarine Lego

base sousmarine Lego

naissance d'un bébé requin
naissance d'un bébé requin

naissance d'un bébé requin

la mosquée en travaux (décidemment..)

la mosquée en travaux (décidemment..)

Vue de notre étage, chez Azrul

Vue de notre étage, chez Azrul

Super journée au musée des sciences

Super journée au musée des sciences

On prend un taxi qui nous emmène assez loin du centre au musée des sciences, et devinez quoi ? Il est fermé pour cause de travaux !!! On fait le retour et on décide d'aller quand même au musée. On va donc à Petrosains, dans les tours Petronas, un musée interactif pour les enfants, consacré aux sciences...cela nous permet de faire de la géo, de la physique, de la chimie, astonomie en un coup !

Petronas est le géant pétrolier de Malaisie, on est pas du tout favorable à l'exploitation excessive des sous sols mais on entre quand même dans l'univers d'une plateforme pétrolière et c'est particulier.

on passe devant une machine qui mesure en rouge la chaleur et en jaune le froid !
on passe devant une machine qui mesure en rouge la chaleur et en jaune le froid !

on passe devant une machine qui mesure en rouge la chaleur et en jaune le froid !

cours de pilotage

cours de pilotage

Bonjour la Malaisie
les enfants, vous ferez attention il y a une petite bête derrière vous !

les enfants, vous ferez attention il y a une petite bête derrière vous !

conducteur de travaux junior

conducteur de travaux junior

géométrie !!
géométrie !!

géométrie !!

comment porter une boule de feu dans les mains...

comment porter une boule de feu dans les mains...

des tuyaux, des boulons, de l'acier et une drôle de façon de descendre d'un étage !!!! (vidéo)

des tuyaux, des boulons, de l'acier et une drôle de façon de descendre d'un étage !!!! (vidéo)

évacuation d'urgence d'une plateforme pétrolière

 plateforme pétrolière, cuisine, chambre et mini mosquée

plateforme pétrolière, cuisine, chambre et mini mosquée

test de vitesse et mouvement

test de vitesse et mouvement

test d'une chaussette géante (non je rigole !)

test d'une chaussette géante (non je rigole !)

Ouf on a échappé aux sorties scolaires, quand même ceux-là sont trop mignons, on dirait des mini adultes

Ouf on a échappé aux sorties scolaires, quand même ceux-là sont trop mignons, on dirait des mini adultes

la mosquée

la mosquée

un dosa
un dosa

un dosa

Notre dernier jour à Kuala Lumpur, Azrul, le garçon qui nous loue l'appart nous invite à prendre un petit dej version locale :

- un thé au lait

- un dosa : immense crêpe ni salée ni sucrée, craquante

- dal : purée de lentilles épicée au goût de curry et autres épices dans lequel on trempe notre dosa

(pas bon pour la ligne tout ça mais tellement bon pour les papilles)

On quitte la capitale pour aller à Ipoh, ville que l'on connaît déjà, mais on y va pour passer une journée à l'aquaparc.....

Voir les commentaires

Publié le par Famille Tabouli
Publié dans : #Malaisie

Article 24 (1)

 

 Cette photo représente une situation vécue au moins cent fois depuis notre départ : on nous pose quelque part, sur un trottoir, sur une place, dans une gare...il faut trouver un logement pour cette nuit.

 

Article 24 (2)

 

  Nous sommes à Kota Kinabalu, Bornéo, état de Sabah. Ville au bord de la mer, port de pêche, sans interêt majeur sauf les îles voisines et le marché de poisson ! On opte pour Lucy Homestay, une maison accueillante avec des dortoirs pour les routards de passage.C'est propre, pas trop cher (20 RM le lit = 5 euros) et convivial : on prend !

 

Article 24 (4)

   

Article_24--5-.JPG

 

Article_24--6-.JPG

 

Article 24 (7)

 

Article 24 (8)

 

Premier pas parmi les pastèques.. 

    Article 24 (9)

Article 24 (11)

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Article 24 (10)

 

  Trois légumes fréquents ici mais difficile de savoir leur nom. La cuisine n'est pas top, on mange souvent du Mee hoon des pates avec une sauce collante ou du nasi goreng, du riz frit. Ici il y a le poisson, des crevettes géantes, des crabes...mmmm

   

Article 24 (13)

   

  La brouette, transport pour haricots mètre.

 

Article 24 (14)

 

  Ces gros blocs blancs seraient du tapioca, on le retrouve en tube, drôle de consistance. Parfois il y a un petit miracle : ici un papi qui vend quatre paquets de madeleines made in sa femme, et c'est un régal. 

   

Article 24 (15)

 

  Machine à écrabouiller la cane à sucre pour en faire du sirop.

 

Article 24 (16)

 

 Les petits citrons verts sentent bon, les piments on regarde juste...

 

Article 24 (17)

 

Article 24 (18)

 

  Sur le marché il y a des stands de coutures numérotés, ce sont des philippins qui font des petits travaux. La dame fait l'ourlet de ma robe en cinq minutes pour pas cher du tout.

  

Article 24 (19)

 

  Fanette cheveux au vent, soleil, fines gouttes de mer qui éclaboussent...aujourd'hui pas école !

   

Article 24 (20)

Article 24 (21)

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

  Sur l'île de Mamutik, on trouve un drôle de moyen de transport : le scaphandre scooter...qui permet de voir sous l'eau et d'avancer en même temps. Les chinois adorent ce genre de gadget à louer sur la plage. Nous on prend nos masques et nos tubas ça sera largement suffisant. Le fond n'est pas très joli car les coraux sont morts, il y a des cailloux. Par contre on se croirait dans un aquarium, les poissons passent par bancs devant nous à deux mètres du bord.

   

Article 24 (3)

 

Article 24 (23)

 

Article 24 (22)

  

Article 24 (24)

   

Article 24 (25)

 

Article 24 (26)

 

Article 24 (27)

 

Article 24 (28)

 

Article 24 (29)

 

Article 24 (30)

 

Article 24 (31)

 

  On quitte Kota pour un passage éclair à la montagne.

On se retrouve au pied du Mont Kinabalu, sommet de 4095mètres, qui se grimpe en deux jours pour les plus confirmés. On se contentera de se balader en forêt en bas et d'apercevoir le sommet en repartant le lendemain.

 

Article 24 (33)

 

Article 24 (34)

Article 24 (35)

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

   

Article 24 (36)

Article 24 (37)

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Article 24 (38)

 

Article 24 (39)

 

Article 24 (41)

 

  Pas besoin de ventilo, il faut même sortir les pyjamas, les fenêtres de notre chambre ne sont pas étanches, il fait frais. Le lendemain, la maison est dans la brume.

 

Article 24 (42)

 

  On poursuit notre chemin, on a prévu d'aller jusqu'à Semporna, en s'arrêtant quelques jours à Sepilok pour voir les singes. Notre bungalow est classe avec une salle de bain en plein air...

 

Article 24 (43)

 

 

Article 24 (44)

   

 

Article 24 (45)

 

Article 24 (46)

 

Les voilà ! Les "proboscis", nasalis larvatus (gros nez et pépères)

Ils sont surtout présents à Bornéo, dans les mangroves et forêts tropicales. Il est le seul non-humain à se tenir debout pour se déplacer. On le regarde, il nous regarde...quand il est agité, son nez (outil de séduction)devient tout rouge.

L'espèce est hautement menacée en raison du défrichement de la forêt côtière.

Ils sont en totale liberté, environ 300 dans le coin, grace à ces pontons en bois on peut les voir. Ils viennent prendre des repas posés deux fois par jour .  

   

Article 24 (47)

 

Article 24 (48)

 

Article 24 (49)

 

Article 24 (50)

 

  Doucement le matin, tranquille à midi et pas trop vite le soir...

 

Article 24 (51)

 

  Poisson grenouille heureux dans la mangrove.

 

Article 24 (52)

 

Article 24 (53)

 

  Femelle (plus petit nez)

 

Article 24 (54)

 

  Calao rhinocéros docile qui vient lui aussi chercher un truc à grignoter

 

Article 24 (55)

 

Article 24 (56)

 

Article 24 (57)

 

  Macaque argenté, les bébés sont oranges dommage on en a pas vu.

 

Article 24 (58)

 

Article 24 (59)

 

Article 24 (60)

 

  Ce sont les orang outan, dans un centre de réabilitation. Il sont dans leur milieu, sont les seuls singes d'Asie et ne se trouvent qu'à Bornéo. Ils sont impressionants de ressemblance avec nous, 98,5 % de leur ADN est commun avec nous (comme quoi des fois les differences ça tient à peu de choses !)

 

Article 24 (61)

 

Article 24 (62)

 

Article 24 (64)

 

Article 24 (65)

 

Article 24 (63)

 

  Notre bungalow n'est plus dispo, on nous transfère au dortoir...heureusement on est tout seuls ! avec quelques grosses fourmis mais elles ne tentent pas l'ascension des lits...on a la sensation de dormir dans les arbres, avec les petits écureuils noirs qui courent partout et les oiseaux qui font leur concours de chant nuit et jour... il n'y a pas de cloison, juste une moustiquaire sur les panneaux en bois. On sent le vent chaud ...

 

Article 24 (66)

Article 24 (67)

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Article 24 (68)

 

  Arrivée sous la pluie à Semporna largués à la gare routière...heureusement l'accueil est tellement agréable que des pieds mouillés, un riz froid passent inaperçus !

 

Article 24 (69)

   

Article 24 (70)

 

  Bornéo Global Sipadan guesthouse, une famille en quelque sorte. Le boss, les filles de l'accueil et les instructeurs de plongées sont aux petits soins avec nous.

 

Article 24 (71)

 

La pluie, des fois j'aime plus trop... 

 

Article 24 (72)

 

Article 24 (74)

 

Article 24 (75)

 

Dure vie de marin. Il fait chaud, la mer est sale, il faut partir cette nuit pour aller poser les filets, plonger dans l'eau huileuse du port pour réparer ce qui est cassé. Rentrer chez soi dans les villages sur pilotis où flottent les ordures et les odeurs de poisson, avoir assez de sous pour nourrir des familles souvent nombreuses.  

 

Article 24 (73)

   

Article 24 (76)

 

  On va se baigner dans la piscine de l'hôtel d'à côté, voilà la pluie, grrr...

 

Article 24 (77)

 

 

 

 

 

 

Article 24 (78)

 

  Violet nous invite chez elle ce soir pour manger un repas "simple" me dit-elle. Elle achète le plus beau poisson, au moins deux kilos + plein d'autres pour nous faire goûter.

 

Article 24 (80)

 

Article 24 (79)

 

Article 24 (81)

 

Article 24 (82)

 

  Epay, cinq ans est très heureux de nous accueillir, il ne va pas encore à l'école et est gardé à la maison par une dame ou ses parents. Tout le monde est surexcité avec ses nouveaux jouets...

 

Article 24 (83)

 

  Alfred plante ses piments et ses légumes, il y a déjà des bananiers, manguiers, cocotiers, etc...on aura droit à un Mango Shake merveilleux ! Quand aux poissons il nous les cuit au barbecue sous des feuilles de bananier. Un régal. Une super bonne soirée qui restera gravée dans nos mémoires.

 

Article 24 (84)

 

Article 24 (85)

Article 24 (86)

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Cyril a obtenu le sésame pour plonger à Sipadan. Un des plus beaux sites de plongée au monde. Seulement 120 plongeurs par jour pour préserver la mer qui a déjà bien subi les dégats occasionnés par l'homme. Ceertains arrivent ici avec des plongées réservées un an à l'avance. 

 

Article 24 (87)

 

Article 24 (89)

   

Article 24 (88)

Article 24 (90)

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

  Sans appareil photo, le binome de Cyril nous les enverra et on ne manquera pas de vous les montrer. Cette plongée a été une journée géniale, beaucoup de gros poissons, des tortues, des jack fish, des requins à volonté....on peut quitter Bornéo, Cyril reste sur son nuage pendant plusieurs jours.

 

 

Article 24 (91)

 

  On va fêter ça à Tawau avant de prendre l'avion pour Jakarta. Le plat préféré de Fanette.

 

Article 24 (93)

 

  Les filles vont à l'école coranique.

 

 Article 24 (92) 

Article 24 (94)

 

  Hummm, je crois que la petite fille (qui a 10 mois) n'a pas très envie d'être prise en photo avec des inconnus qui en plus ont des drôles de têtes ...

 

Article 24 (95)

 

Sono à fond, dance, tuning de vélo ...

Au revoir la Malaisie avec ses sourires, ces paysages, ses îles...allez-y, vous ne serez pas déçus !

A bientôt !

Voir les commentaires

Publié le par Famille Tabouli
Publié dans : #Malaisie

Article23 (1)

 

Wououh ! On n'est pas encore partis !!!

C'est Songkran, le nouvel an bouddhique et aussi le festival des eaux. Qui dit eau dit arrosoir, pistolet, mitraillette à eau, enfin tout ce qui tire loin !!! En fait,  le mieux c'est d'asperger tout ceux qu'on croise (quel mot est plus fort qu'asperger ? doucher ?)  On est partis en maillots de bain dans le pick up de Kate avec des seaux remplis d'eau, jusqu'au village et on a balancé toute l'eau qu'on a pu sur les passants qui passaient !

On n'a pas d'image à vous montrer parce qu'on avait rien sur nous à part les armes à eau (et nos maillots de bain of course!) !

 

Article23 (2)

 

Article23 (3)

   

Article23 (4)

 

Pirate !

   

Article23 (5)

   

Article23 (6)

 

Chaque instant est savouré au maximum. 

 

Article23 (7)

 

Article23 (8)

 

  La dame qui nous cuisinait tout ce qu'on voulait, qui s'est occupé d'Elliot, une mère de six enfants de 5 à 20 ans, qui a laissé sa famille en Birmanie (son pays) pour venir travailler en Thaïlande car on y gagne mieux sa vie (90 euros par mois...) ça force le respect.

 

Article23 (9)

 

  On le connait bien, c'est notre pote mais on ne sait pas son nom, gros problèmes de compréhension !

 

Article23 (10)

 

Article23 (11)

 

  Mine de rien ce bungalow est important pour nous car on n'a pas de maison et là, pendant plus d'un mois on y était (à la maison), avec chacun des petites habitudes, ses affaires rangées au même endroit ,les brosses à dents dans un verre, les moustiquaires attachées pour un moment :  quelques repères agréables pour le quotidien.

On a rencontré une famille avec quatre enfants qui voyagent depuis 4 ans en camion 4X4 autour du monde (regardez  leur lien, une super aventure avec petits et grands), ils avaient laissé leur "maison " roulante en Inde au moment où on les a croisé. On a passé deux bonnes journées avec eux, ils nous ont fait rêvé...

C'est vrai qu'en sac à dos, il faut ranger tout le matos tous les trois jours, on ne peut pas se charger, dès qu'on achète une paire de tong ou un livre il faut supprimer autre chose. On dort toujours dans des chambres differentes, les salles de bains ou les toilettes sont parfois originales ou communes (une constante : l'eau est toujours froide !)

Pour l'école c'est aussi plus facile. Pour nous, il faut trouver un endroit calme, pas facile de se concentrer quand il y a un gecko au dessus de notre tête, ou 4 thaïs qui nous observent faire de la conjugaison !

En camion, on a son chez soi...

 

Article23 (12)

 

  Après deux heures de bateau, le périple commence, il faut attendre de 17h à 22h45 (en fait ça sera 23h...) pour prendre le train.

 

Article23 (13)

 

Petites pommes d'eau qui ont un peu la texture de la pomme de terre et le gout des marrons. 

   

Article23 (14)

   

  Sorte de patate douce chaude.

 

Article23 (15)

 

  Les excellentes brochettes de poulet mariné à leur sauce super bonne, on se dit qu'en rentrant on veut cuisiner les mêmes.

 

Article23 (16)

 

  Les trains se succèdent, surtout des 3ème classes, sièges en bois, fenêtres ouvertes, et grosse ambiance ! Les vendeurs ambulants guettent leur arrivée et les assaillent avec les Tom Yam (soupes), c'est brulant mais avec la chaleur écrasante ça doit quand même désaltérer. 

 

Article23 (17)

 

Article23 (18)

 

  On se réveille tranquillement juste avant la frontière malaise, hélas après 11 heures de train on nous apprend qu'il va falloir prendre un bus, 3 heures de bus donc...et puis on va se finir avec 6 petites heures de re-train jusqu'à Kuala Lumpur ! La demi-heure de taxi qui reste pour aller à l'hôtel : la cerise sur le gateau !

 

Article23 (19)

 

Heureusement on est pas trop serrés, on joue à courir, à manger des gâteaux, à faire des grimaces...

 

Article23 (20)

 

Article23 (21)

 

  Notre approche de Kuala Lumpur a été axée sur les centres commerciaux...et il y en a plein partout dans les buildings du centre ville. Ils sont tous plus démesurés les uns que les autres, ç'est à celui qui a le truc le plus fou, comme 12 étages, ou alors un parc d'attraction dément ou des  voitures !

 

Article23 (22)

   

Article23 (23)

 

  On s'est réservé un hôtel un peu classieux avec pistoche, histoire de faire passer la pilule. On est en plein centre, il fait chaud, on doit faire nos visas à l'ambassade d'Indonésie et retourner les récupérer le lendemain.

   

Article23 (24)

   

Article23 (25)

 

Article23 (26)

 

Article23 (27)

 

  Parfum de jasmin et de rose au milieu du métal et du béton armé...

 

Article23 (28)

 

  Le monortail sillonne et zigzague entre les immeubles, on se croit dans la chenille.

 

Article23 (29)

 

  Les tours Petronas, 452 mètres de hauteur, reliées par un pont à 170 mètres au 47ème étage (amis qui ont le vertige on a bien pensé à vous ! d'autant qu'on a eu le tournis d'en bas sans y monter !!)

A l'interieur de cet exploit d'archi il y a une salle de concert, un bowling, une mosquée, 78 ascenseurs, un truc de fou !

   

Article23 (30)

 

  Puisqu'on est  dans le paradis du shopping on en profite pour équiper les petons des enfants qui ont changé de pointure, et des belles baskets ça fait courir plus vite ...

 

Article23 (31)

 

Article23 (32)

 

  Kuala Lumpur, où sommes nous ? Un curieux mélange de Chine, de Hong Kong, d'Inde...des mosquées, des fast food, de l'architecture ultra moderne, des odeurs de curry, de durian, des touristes du monde entier...pas trop d'âme dans cette ville... 

On s'envole pour Bornéo...

 

P1150111

Voir les commentaires

1 2 > >>